fr

D70

1954

Le D70 est présenté comme le « canapé-lit breveté » pour la première fois lors du Salon du meuble simple à la X Triennale de 1954, établissant de manière emblématique le nouveau chemin de la toute jeune Tecno.

Le joint mécanique placé bien en vue souligne, comme s'il s'agissait d'une expression de la conception, la volonté d'Osvaldo Borsani de dessiner et de produire des éléments d'aménagement originaux, autonomes et élégants dans la forme, technologiques et industriels dans la production.

Le canapé à accoudoirs réglables D70 a un cadre métallique avec rembourrage en mousse polyuréthane, revêtu de tissu ou de cuir. Le mécanisme principal tient dans un levier avec dent d'arrêt qui s'insère dans un plateau gradué, facilement réglable au moyen d'une manette, ce qui rend possible toute inclinaison du dossier par rapport à l'assise jusqu'à constituer un lit. La structure et les détails en métal peint sont de couleur gris plomb ou nickel satiné.

La structure ainsi conçue n'est pas seulement belle pour l'harmonie de la forme et de la position, elle est aussi extrêmement commode pour l'adaptabilité des parties souples à la personne, devenant ainsi un objet iconique proposé pour la maison mais également dans des espaces de représentation ou de réception.

AWARDS
Triennale D70 Diploma of Honour, 1954